Menu Fermer

Gros plan sur les outils de gestion des chantiers

La concrétisation d’un projet de construction n’est pas chose aisée. Elle requiert des ressources humaines et matérielles considérables garantissant le suivi et le pilotage des travaux. Avec l’apparition de la numérisation de la gestion des chantiers, de nombreuses solutions innovantes voient le jour facilitant ainsi l’intervention des différents corps de métiers.

Vers une optimisation de la gestion des chantiers

Dans un contexte d’amélioration de productivité et de rentabilité, de réduction des coûts et de gain du temps, de nombreuses entreprises du BTP se sont déjà immergés dans l’ère du numérique.

Ainsi, de nouveaux processus et outils de gestion numérique ont vu le jour pour simplifier et facilité la vie des hommes sur les chantiers. En effet, la numérisation des données collectées a révolutionné la façon de construire, en apportant un suivi en temps réel, en calculant les risques potentiels et en contrôlant la conformité par rapport aux plans d’origine. L’organisation des méthodes de travail, de son côté, a connu une véritable mutation en vue de l’émergence des objets connectés, des logiciels de suivi de chantier et des nouveaux outils adaptés au secteur.

La numérisation de l’information a généré un véritable renouveau notamment dans la collaboration entre les divers acteurs comme le conducteur de travaux avec les chefs de chantiers.

Les outils indispensables pour bien gérer les chantiers

Depuis la conception, et tout au long de l’exécution des travaux, les conducteurs de travaux, et les multiples intervenants, font appel à des outils et des services numériques afin d’optimiser la gestion de leurs chantiers. Ces solutions répondent pertinemment à leurs besoins en matière de production, de sécurité et d’efficacité. Voici un focus sur ces outils incontournables :

 

Les solutions logicielles et mobiles

  • Logiciels de suivi et gestion de chantier : Ils permettent de surveiller les différents corps de métiers ainsi que l’évolution du projet en lui-même. Au-delà du gain de temps, ces logiciels simplifient la coordination de chaque étape entre les diverses équipes en plus de la possibilité de publier des rapports et d’accéder aux éléments en 24/7.
  • Logiciels professionnels de gestion administrative : Ces outils automatisent la réalisation de devis, la génération et l’envoi de factures, etc…
  • Logiciels de bureautique : Ces outils sont couramment utilisés pour rédiger des devis ou des factures, faire sa comptabilité, contacter les clients et partenaires par email…
  • Logiciels d’exploitation et de maintenance des bâtiments (GMAO) : Ces logiciels sont destinés à optimiser l’exploitation de matériels et de bâtiments, l’analyse du curatif, l’organisation des interventions préventives et réglementaires, la gestion des stocks et des achats, le reporting à travers les tableaux de bord et les statistiques, …
  • Applications mobiles dédiées au BTP : Ces applications servent principalement à communiquer, à prendre des photos sur chantier, à scanner et à réaliser de plans 2D ou 3D, à élaborer des catalogues fournisseurs en ligne avec guides de pose, outils de calcul de besoins en matériaux ou de dimensionnements divers…

Les outils incontournables pour bien gérer les chantiers

Depuis la conception, et tout au long de l’exécution des travaux, les conducteurs de travaux, et les différents intervenants, exploitent des outils et des services numériques afin d’optimiser la gestion de leurs chantiers. Ces solutions innovatrices répondent pertinemment à leurs besoins en matière de production, de sécurité et d’efficacité. Voici un focus sur ces outils indispensables :

  • Logiciels de suivi et gestion de chantier : Ils permettent de surveiller les différents corps de métiers ainsi que l’évolution du projet en lui-même. Au-delà du gain de temps, ces logiciels simplifient la coordination de chaque étape entre les diverses équipes en plus de la possibilité de publier des rapports et d’accéder aux éléments en 24/7.
  • Logiciels professionnels de gestion administrative : Ces outils servent à automatiser la réalisation de devis, de génération et envoi de factures, etc.
  • Logiciels de bureautique :  Ces outils sont fréquemment utilisés pour rédiger des devis ou des factures, faire sa comptabilité, contacter les clients et partenaires par email…
  • Logiciels d’exploitation et de maintenance des bâtiments (GMAO): Ces logiciels sont dédiés à optimiser l’exploitation de matériels et de bâtiments, l’analyse du curatif, l’organisation des interventions préventives et réglementaires, la gestion des stocks et des achats, le reporting à travers les tableaux de bord et les statistiques, …
  • Applications mobiles dédiées au BTP : Ces applications servent principalement à communiquer, à prendre des photos sur chantier, à scanner et à réaliser de plans 2D ou 3D, à préparer des catalogues fournisseurs en ligne avec guides de pose, outils de calcul de besoins en matériaux ou de dimensionnements divers… 

Les outils de modélisation 3D

BIM etude structure bet paris ingebime
  • Logiciels de conception/dessin assisté par ordinateur (CAO/DAO) : Ces logiciels de CAO/DAO offrent une meilleure visualisation dans l’espace des ouvrages réalisés. Ces outils sont devenus essentiels pour créer des plans de construction de bâtiment.
  • Maquette numérique partagée (BIM) : Le Building Information Modeling (BIM) est estimé comme la prochaine révolution numérique dans la construction. Il permet une meilleure conception avec une anticipation et une diminution des erreurs, gains de productivité liés à l’exploitation de la base de données associée, réduction des risques projets en phase travaux et gestion optimisée des ouvrages dans l’ensemble de leur cycle de vie.
  • Scanner 3D : Devenu plus accessible. Le scanner 3D offre la possibilité de concevoir des maquettes numériques d’ouvrages existants, à partir de photographies.
  • Imprimante 3D : L’imprimante 3D de bâtiment est capable d’imprimer des structures sur site. Elle est notamment plus exploitée pour le gros œuvre et le second œuvre. Grâce à cette invention, il est enfin possible de faire des économies au niveau des matériaux, du temps, ou encore des coûts de production.

Les plateformes web

  • Services numériques grand public :  Ces outils disponibles sous forme de photos, vidéos, cartes, GPS et annuaire, dont la majorité est gratuite, permettent des gains de productivité.
  • Plateformes numériques de mise en relation : Ces outils servent à mettre en relation plus facilement l’offre et la demande, que ce soit entre artisans comme entre particuliers et artisans.
  • Carnet numérique du bâtiment : Le Carnet numérique du bâtiment, appelé aussi Carnet de suivi et d’entretien du logement, légiféré par l’article 11 de la loi de Transition Énergétique, est un outil numérique qui regroupe les informations « utiles à la bonne utilisation, à l’entretien et à l’amélioration progressive de la performance énergétique » du logement.

Autres intelligences 

    • Les objets connectés : Les objets connectés offrent l’optimisation d’une multitude de fonctions comme la surveillance du matériel, la sécurité des travailleurs ou l’optimisation énergétique. Armoire intelligente, gants connectés ou casque à réalité virtuelle, tous contribuent à l’amélioration de la productivité des ouvriers sur les chantiers.
  • Les réseaux urbains et infrastructures intelligentes : Les infrastructures intelligentes, telles que les bâtiments intelligents, les villes intelligentes et les réseaux intelligents, répondent parfaitement à une question d’efficacité énergétique, et ce, via des dispositifs de production décentralisés, d’effacement, de stockage. Cela dit, le déploiement de ces infrastructures est restreint uniquement aux quartiers nouvellement b
  • Les drones : Ces engins aériens, télécommandés à distance, survolent les sites afin de fournir des modèles 3D, concevoir des relevés topographiques ainsi que des diagnostics sur des ouvrages inaccessibles, tout en veillant aux évolutions sur les chantiers et permettent parallèlement la réalisation des diagnostiques énergétiques.
  • Les exosquelettes : Ces systèmes de bras et/ou jambes articulés, déployés dans les chantiers expérimentaux, permettent de réduire les risques humains (sécurité, pénibilité, accidents) et d’optimiser la productivité en manutention notamment (démultiplication des capacités physiques).

 

Les avancées technologiques de tous genres ont permis de métamorphoser le secteur du BTP. Cette révolution technico-numérique a appelé l’insertion de la majorité de ces solutions de gestion de chantiers. 

Ingébime œuvre à accompagner ses ingénieurs, projeteurs, conducteurs de travaux… afin qu’ils se forment et se conforment à ses méthodes d’avenir du BTP ; raison pour laquelle nous restons le partenaire privilégié des professionnels dans leurs projets d’envergure vu la maîtrise parfaite de la gestion et de la conduite des chantiers.

Néanmoins, certains usages des outils de gestion des chantiers restent limités à des sites expérimentaux.

Besoin de devis gratuit ?

À lire aussi :  Les chantiers de demain 4.0