Menu Fermer

5 phases pour parfaire une surélévation de maison

Avec la raréfaction du foncier, les prix de la surface au sol grimpent en flèche. Agrandir son logement n’est pas chose aisée. La solution ? La surélévation de toiture !

Plutôt que de quitter un lieu que l’on apprécie, de nombreux professionnels qualifiés suggèrent aujourd’hui la surélévation de toiture comme solution pour agrandir sa surface habitable.

Succinctement, la surélévation de maison revient à retirer la toiture, surélever les murs et reposer la toiture par-dessus. Néanmoins, cette intervention n’est réalisable que si la pente de votre toit est inférieure à 30°.

La surélévation de maison est un projet exécutable en quelques semaines, pour peu que l’on suive ces quelques étapes.

Les 5 étapes pour réaliser une surélévation de maison

1. Réaliser des études avant-projet

Les fondations de votre maison résisteront-elles aux poids supplémentaire lié à la surélévation de la maison ? Les murs porteurs pourront-ils soutenir la charge de l’étage supérieur ? Quels matériaux mettre en œuvre pour réaliser la surélévation de maison en toute fiabilité ? Vous devrez nécessairement répondre à ces questions avant de débuter votre projet de rehaussement de toiture.

Pour cela, vous devrez faire appel à des ingénieurs spécialisés qui réaliseront ces investigations.

Suite à ces études, le bureau d’études techniques vous délivrera un rapport complet sur la structure de votre maison. Si la structure comporte des faiblesses ne pouvant supporter l’ajout de charges supplémentaires, le BET recommandera des renforts structurels à installer.

Le BET structure pourra également vous indiquer la technique constructive la plus adaptée :

  • adoption d’une ossature bois ou de murs en béton,
  • dimensionnement et architecture de la charpente,
  • plan de circulation des réseaux secs et humides,
  • matériaux d’isolation adéquats…

2. Obtenir l’autorisation de rehausser la maison

La surélévation de maison engendre obligatoirement la modification de l’aspect architectural de l’habitation. Elle permet aussi – et c’est bien là le but – l’augmentation de la surface habitable. A cet effet, vous êtes dans le devoir d’obtenir une autorisation de construire par le biais de votre mairie.

En fonction de la surface obtenue, vous serez contraint de vous plier à diverses démarches :

  • Surface acquise inférieure à 40m² : faire une simple déclaration de travaux
  • Surface incluse entre 40m² et 150m² : solliciter un permis de construire
  • Surface de plancher supérieure à 150m² : obligation de permis de construire et de faire appel à un architecte

 L’étude de votre dossier en mairie devrait prendre entre 2 et 3 mois.

3. Déposer la toiture

La surélévation de toiture passe nécessairement par la dépose de la toiture. Cette opération spectaculaire prend 3 à 5 jours, le temps nécessaire pour enlever les tuiles ou les ardoises et toute la charpente.

Les ouvriers posent également des bâches pour protéger l’intérieur de la maison de l’eau de pluie éventuelle. Ainsi, ils pourront réaliser les étapes suivantes au sec.

Notez que dans certaines communes, une autorisation de démolir est nécessaire, en plus du permis de construire.

4. Rehausser les murs et installer les réseaux

Après avoir déposé la charpente, l’opération de surélévation de maison se poursuit par l’élévation des murs. Celle-ci est réalisée :

  • soit par la pose d’une ossature bois, si les charges tolérées par les fondations et les murs porteurs sont faibles,
  • soit par la pose de briques ou de béton, si les fondations sont suffisamment solides.

Après avoir rehaussé les murs périphériques et délimité les nouveaux espaces, les différents corps de métier agissent pour poser l’isolation des murs et installer les réseaux secs et humides – électricité, chauffage, sanitaires et plomberie dans le cas d’une salle de bain…

5. Remonter la toiture et terminer par les finitions

La surélévation de maison se prolonge par le remontage de la charpente et des tuiles/ardoises. En effet, 30% de pertes thermiques proviennent du toit. Il est donc essentiel d’y accorder une attention particulière en isolant parfaitement le toit :

  • isolation par l’intérieur : les plaques d’isolant sont disposées directement sous la toiture. Attention aux ponts thermiques et à l’entrave à l’ouverture des fenêtres de toit. Cette technique a le défaut d’empiéter sur l’espace habitable.
  • isolation par l’extérieur : les isolants sont disposés entre la toiture et le couvrement. Cette technique est la plus adaptée en cas de surélévation de maison.

Le bureau d’étude surélévation de maison Ingébime est votre partenaire idéal pour mener à bien vos études de surélévation. Demandez dès à présent un devis auprès de notre équipe commerciale !